L’IA promet de révolutionner la formation

Les compétences professionnelles, qu’elles soient techniques, comportementales ou managériales constituent une promesse de résultats futurs pour l’entreprise qui, à ce titre investit pour les développer. 

 

Si les politiques du "one-fits-all " [1] ont été longtemps prônées dans une logique de rentabilité, proposer des parcours apprenants personnalisés et individualisés tout en maîtrisant les coûts est désormais indispensable. 

 

Comment alors combiner individualisation et rentabilité ? En quoi l’Intelligence artificielle peut-elle être une solution ? 

L’apprentissage adaptatif grâce à l’IA

 

Les outils d’adaptive learning, ou apprentissage adaptatif, sont nés du croisement du Big Data, de l’Intelligence artificielle et des progrès en sciences cognitives.

La promesse : proposer un parcours d’apprentissage qui s’adapte, en temps réel, au niveau et aux besoins spécifiques de chacun. Là où le formateur ne peut adapter son contenu de formation qu’à l’échelle de sa session, l’IA permet une pédagogie différenciée au niveau individuel tout en adressant des volumes d’apprenants à très large échelle.

ia formation.png

Adapter le niveau de profondeur

Un test d’aptitude préliminaire peut permettre d’orienter l’apprenant sur des contenus adaptés à son niveau. Un « débutant » devra par exemple suivre le parcours de manière exhaustive, là où un niveau intermédiaire se verra proposer un parcours d’approfondissement sur des sujets spécifiques.  

Adapter le parcours de l’apprenant

Le rythme d’évolution de l’apprenant et son intérêt pour tel ou tel contenu vont être analysés par l’IA. Le parcours d'apprentissage est alors composé sur mesure en adaptant par exemple l’ordre des séquences ou la fréquence des sessions. La rétention des savoirs est alors facilitée !

Adapter le format des contenus

L’IA est également capable d’identifier les formats plébiscités par l’apprenant (ex : vidéo, podcast, texte, contenu gamifié…) pour lui proposer de manière régulière le format le plus attrayant.  Ce qui permet de maintenir son engagement tout au long de son parcours.

La machine derrière la technique

 

L’adaptive learning s’appuie sur de l’intelligence artificielle - c’est à dire un programme informatique qui simule l’intelligence humaine (Pour comprendre comment cela fonctionne, découvrez notre précédent article ici). Appliquée à la formation, l’intelligence artificielle collecte et analyse des données générées par l’apprenant en temps réel (temps de connexion à l’outil de formation, résultats aux quiz, …) pour mieux répondre aux enjeux d’individualisation et de personnalisation évoqués précédemment. 

C’est le cas par exemple de Domoscio, un outil d’adaptive learning qui permet des parcours d’apprentissage personnalisés et un suivi régulier post formation pour favoriser l’ancrage.

Les outils utilisant réellement l’adaptive learning, restent rares

Pour parvenir à développer une IA pertinente, les données collectées doivent l’être en très grande quantité. Or toutes les entreprises ne possèdent pas une quantité de données suffisante pour développer une IA en interne. Elles ont donc besoin de faire appel à des acteurs externes pour mutualiser les données de plusieurs clients. Or bien souvent, dans les outils LMS du marché, l’usage de l’IA se limite à certaines fonctionnalités notamment « administratives » des outils : Workday par exemple utilise l’IA pour modéliser et prévoir les budgets des formations et Cornerstone sur la partie analyse de données afin d’optimiser les contenus.

Aussi la tendance de fond se concentre-t-elle plutôt sur la digitalisation. La personnalisation du contenu est davantage soutenue par la responsabilisation de l’apprenant dans le choix de son parcours que par un réel outil d'adaptive Learning…

Nous sommes toujours dans l’attente de la révolution promise par l’adaptive-learning !

[1] La même formation dispensée pour un grand nombre d’apprenant pour faciliter les économies d’échelle